Blog

Arrivée du PRÉCI 2019 en Tanzanie

Karibu (Bienvenue)!Cela fait maintenant presque une semaine que tous les membres de l’équipe sont sains et saufs en Tanzanie!Lucas est arrivé une semaine en avance en Tanzanie et en a profité pour explorer l’est du pays, en passant par Mafia Island, Zanzibar pour ensuite un 12h d’autobus pour rejoindre les autres à Arusha.Audrey est allée en Italie avec sa famille. Elle a visité les grandes villes comme Venise, Florence et Rome.  Elle a goûté aux bons vins des vignobles du Chianti et en a profité pour manger beaucoup de pâtes et de pizzas.Étienne est allé faire de la péniche en France avec sa famille et des amis sur le canal du Rhône au Rhin pour ensuite traverser la route de l’amour en Allemagne de Berlin à Munich avec sa copine Jojo.Charles a passé 4 jours à Munich en Allemagne chez un ami de longue date pour faire de la randonnée.Mathieu est retourné en Bretagne pour quelques jours voir sa famille. Il a fait du kayak avec son frère et ses parents, de la voile et à écouter ses cousins chantés.Agathe est également retournée en France pour voir sa famille et ses amis.Le 26 août à midi, Lucas et Arpakwa, notre partenaire local, se sont mis en route pour aller chercher le reste de l’équipe à l’aéroport du Kilimanjaro qui est à 1h d’Arusha. 5 minutes avant leur arrivée, l’auto d’Arpakwa est tombée en panne au milieu de l’autoroute. Ils ont donc dû pousser la voiture et trouvé un fundi pour la réparer.Entre temps, Charles, Mathieu et Étienne ont eu le plaisir de devoir expliquer aux douaniers ce qu’ils faisaient avec 4 valises remplies d’outils. Après avoir payé une amende salée, les gars ont été rejoints par Agathe et Audrey.Enfin réunis nous nous sommes rendu à notre auberge Lionsgate où nous avons rencontré d’autres Mzhugu (blancs) fort sympathiques. Nos hôtes nous ont préparé un bon BBQ de brochettes de boeuf sur le feu et nous en avons profité pour avoir notre première rencontre officielle en Tanzanie.Dès le lendemain, nous étions à la banque pour ouvrir le compte. Nous nous sommes d’abord rendu au département de l’immigration pour faire signer une lettre qui indique que nous sommes ici 4 mois comme bénévole pour la construction d’une école. Même avec cette lettre, aucune banque tanzanienne ne voulait que l’on ouvre un compte bancaire n’ayant ni la résidence ou un visa de travail. Heureusement, quelques minutes avant la fermeture des banques, un conseiller d’une banque nous a proposé d’ouvrir notre compte tanzanien au nom d’Arpakwa pour que celui nous donner l’accès par la suite. Arpakwa a donc rempli les papiers nécessaires très rapidement pour que l’on puisse avoir les informations dès le lendemain.Lors de notre dernier jour à Arusha, nous sommes allés visiter Good Hope School, une école primaire, en face de notre auberge. Un peu après notre arrivée, la cloche de la récréation a retenti et une foule d’enfants de tous âges se sont précipités sur nous. Plusieurs d’entre eux étaient fascinés par les cheveux longs d’Audrey et d’Agathe. Nous avions tellement d’enfants autour de nous qu’il était très difficile de faire un pas vers l’avant. La récréation terminée,  tous les enfants sont retournés en classe. Nous avons dit nos au revoir et sommes allés rencontrer le professeur de musique. Lucas était bien heureux de voir qu’il y avait un petit clavier et en a profité pour jouer un peu, tout en profitant des chants et des rires du reste de l’équipe.Nous sommes partis en début d’avant-midi le jeudi 29 août pour le village de Karatu, à 3h de route d’Arusha. Mathieu, Audrey et Agathe en ont profité pour apprendre des mots et des phrases en Swahili alors que les autres gars se sont reposés. Nous avons fait une petite pause au lac Manyara, le septième plus gros lac de Tanzanie.À notre arrive à Karatu, nous avons rencontré Patrice, un ancien dirigeant de l’aire de conservation de Ngorongoro, maintenant retraité. C’est lui qui nous a servi de guide et de traducteur lors de notre séjour à Karatu. Sans son aide, il aurait été très difficile pour nous de faire quoi que ce soit. Quelques semaines avant notre départ, nous avons passé la première commande de matériaux. Nous sommes donc allés voir ce qui en était de notre commande de briques. 3 000 des 5 300 briques que nous avions commandées étaient déjà en train de sécher. Satisfaits de la qualité des briques, nous sommes allés voir nos blocs de béton.Cette première nuit à Karatu a été un peu difficile pour nous, à cause du bruit de la route, de la grosse musique toute la nuit ainsi que le son du coq le matin. Nous avons quand même pu rencontrer Andreas, un des fundi qui sera en charge de la construction de l’école. Nous avons analysé les plans et apporté des changements pour mieux refléter les conditions et les méthodes de construction locales.Nous nous sommes ensuite rendus au magasin principal de Karatu pour faire notre première commande d’outils et de certains matériaux. Nous avons dû pratiquer notre Swahili pour comprendre les différents marchands, mais Patrice était là pour nous aider à avoir des matériaux de qualité et de bons prix.Le lendemain, Étienne et Lucas sont allés à la banque avec Arpakwa pour faire les transferts d’argent à nos fournisseurs ainsi que retirer l’argent nécessaire pour nos premières semaines au village. La plus grosse coupure est 10 000 shillings, ce qui équivaut à 6$ CAD. Ayant des employés, des matériaux et de la nourriture à payer, nous avons donc dû retirer près de 15 millions de Shillings. Le sac était rempli de billets.En vue de notre séjour à Nainokanoka, nous sommes allés au marché faire des réserves de fruits et légumes. Étant donné que le village est dans une aire de conservation, l’agriculture n’est pas possible. Nous allons avoir accès à de la viande sans problème, pour le plus grand Plaisir d’Agathe, notre végétarienne.Nous partons dans quelques minutes pour le village. Nous avons vraiment hâte de rencontrer la communauté et d’après Arpakwa, plusieurs personnes seront là pour nous accueillir. Demain sera le grand jour où nous débuterons le début de la construction!Asante sana et à très bientôt!L’équipe du PRÉCI 2019