Projet Nitassinan 2021

Description du projet

Dans la communauté innue de Uashat Mak Mani-Utenam comme dans plusieurs communautés autochtones, la population vit une perte d’identité. Le système scolaire québécois auquel les jeunes se souscrivent n’enseigne pas les mœurs et la culture autochtone. La toxicomanie qui est très présente chez les jeunes cause un énorme taux de décrochage scolaire.

C’est pourquoi le secteur de l’Éducation Innu Aitun d’Innu Takuaikan Uashat Mak Mani-Utenam a décidé de mettre sur pied un projet d’école traditionnelle en forêt appelé L’école du Nitassinan, où la langue et la culture innue seront enseignées. Ce projet vise à la sauvegarde, l’apprentissage et la mise en valeur de leur culture, tout en étant bénéfique au niveau de la réussite éducative et de la persévérance scolaire. Les élèves y suivront entre autres des ateliers de montage de tentes, de chasse, de pêche ainsi que de préparation du gibier et du poisson. L’école étant située à l’extérieur du village, les jeunes pourront se déconnecter de la technologie et renouer avec le mode de vie de leurs ancêtres.

Le projet de l’école du Nitassinan est un projet modulaire sur plusieurs phases dont la première a déjà été réalisée. Ainsi, il y a déjà deux bâtiments présents dont une demi-classe pouvant accueillir 10 à 12 élèves, mais leur objectif serait d’accueillir une classe complète de 18 à 22 élèves. Pour ce faire, le projet à réaliser cet automne est la construction d’un dortoir pouvant loger de 20 à 30 personnes. L’équipe du PRÉCI devra transmettre son expertise en ingénierie afin de concevoir des toilettes écologiques.

Emplacement du projet

Le projet Nitassinan se situe au Labrador, à la frontière de la province du Québec. Le terrain du projet est situé à Dolliver, au kilomètres 166. Il est possible de s’y rendre via le train partant de Sept-Îles en direction de Schefferville. L’emplacement du terrain de l’école est en retrait de la communauté, puisque le but de cette école est d’offrir aux étudiants une immersion en forêt de la culture innue.

Partenaires

Le projet comporte plusieurs intervenants, ce qui favorisera les échanges et les réflexions entre les différents experts. Le PRÉCI représentera l’aspect ingénierie et construction du projet. Au niveau architectural, ce sont Architecture sans frontières Québec et l’École d’architecture de l’Université Laval qui s’en occuperont. Le professeur en architecture André Casault de l’Université Laval a réuni des élèves pour participer à l’élaboration des plans.

Le partenaire local, Georges Roy, est chargé de projet à l’éducation. Il est le contact principal concernant la communauté Uashat Mak Mani-Utenam.

Le PRÉCI est à la recherche de candidats motivés et dynamiques pour faire partie de ce projet unique qui permettra aux jeunes de la communauté de Uashat Mak Mani-Utenam de se réapproprier leur identité.

Si ce projet t’intéresse, cliques ici pour soumettre ta candidature ! 

Pour plus d’information sur la communauté de Uashat Mak Mani-Utenam, vous pouvez consulter leur site Internet : https://www.itum.qc.ca/.